Info pratique
language
Langue: Français
date_range
Mercredi 21 août
room
Internat de Berlaymont - Drève d’Argenteuil, 10-D - 1410 Waterloo
assessment
Formation avancée

Y a-t-il encore un avenir pour l’économie planifiée ?

Après la chute de l’Union soviétique, la victoire finale de l’économie de marché a été proclamée à grand bruit. Lorsque la Chine a adopté tranquillement l’économie de marché, le sort de l’économie planifiée semblait scellé.

Selon l’économiste néolibéral Friedrich Hayek, la planification économique conduirait même nécessairement à la servitude des peuples. Seule l’économie de marché serait en mesure de répondre aux besoins humains.

Nous montrerons qu’à l’inverse la planification est non seulement possible, mais qu’elle est devenue impérieuse dans le contexte de la crise écologique.

Pour ce faire, nous passerons en revue l’expérience de l’URSS afin d’en cerner les succès mais aussi les limites.

Ensuite, nous ferons le point sur l’état des connaissances théoriques sur le sujet et aborderons des exemples de planification à l’échelle des multinationales capitalistes et plus en détail le cas de la Chine contemporaine.

Enfin, nous aborderons la question de la crise écologique et de la nécessaire planification économique qui en découle.

Jo Cottenier est parti à la recherche de penseurs marxistes qui ont continué à réfléchir à la planification économique ; il en apporte une vue d’ensemble des idées les plus innovantes. Ces penseurs ont étudié pourquoi les choses ont mal tourné en Union soviétique et pourquoi on pourrait faire mieux avec le développement actuel de la technologie, notamment la technologie de l’information. La crise climatique ne donne-t-elle pas un nouvel élan à la réflexion sur la planification et l’économie planifiée ?

chat_bubble_outlineReviews