Info pratique
language
Langue: Français
date_range
Mardi, 20 août
room
Internat de Berlaymont - Drève d’Argenteuil, 10-D - 1410 Waterloo
assessment
Formation avancée

Karl Marx a-t-il été un pionnier du féminisme ? Les femmes forment-elles une classe sociale ? Ce cours entend étudier si, oui ou non, les concepts élaborés par Marx dans le développement de sa pensée permettent aujourd’hui de penser le féminisme et, si oui, dans quelle mesure.

Pour Saliha Boussedra, la lutte des femmes des classes exploitées ne peut être dissociée de la lutte des classes. Selon elle et selon Marx, ce sont les conditions matérielles de vie qu’il s’agit de changer et non pas seulement les valeurs. En effet, la lutte des femmes peut apparaître comme une question sociétale à rattacher à une nécessaire évolution des mœurs. Mais c’est une fenêtre bien trop étroite pour envisager dans sa globalité la lutte féministe. Saliha Boussedra entend considérer avec Marx que la question des femmes et de leur émancipation doit englober leur vie au foyer tout comme leur vie de salariée. Dans cette perspective, la lutte féministe ne sera plus réduite à des questions purement sociétales mais elle sera aussi pleinement sociale.

L’enjeu du cours sera de comprendre comment s’est posée la question féministe à partir des années 1970. A partir d’une philosophe, Françoise Collin, nous tenterons de comprendre les enjeux théoriques et politiques de la période et leurs influence sur notre époque actuelle.
Dans un second temps, nous verrons comment nous pouvons penser la question de l’émancipation des femmes à partir de Marx.
Enfin nous aborderons les problèmes proprement politiques et les enjeux stratégiques autour de la question féministe pour ce qui concerne les communistes.

chat_bubble_outlineReviews